Manifeste (, )


Subir ou maîtriser la révolution du numérique ?

Bienvenue dans l'ère numérique

Tout a un reflet numérique

Des chiffres ou des lettres, des nombres ou des mots, des dessins ou des images, des sons ou de la musique, des textes, des tableaux, des calculs, des films, des jeux,... toutes les informations humaines semblent pouvoir être entrées dans une machine électronique spécialisée (machine à calculer programmable, téléphone portable multi-fonction, console de jeux, et même ... carte bancaire, automates de machine à laver, circuits électroniques automobiles,...) ou une machine électronique "générale" que l'on nomme ordinateur.  Et que nous connaissons tous !

Et le calcul est un processus universel

Mieux encore : ces machines électroniques générales sont en mesure de réaliser tout ce qui est mécanique : calculer, communiquer, mémoriser, interagir, simuler ... c'est à dire traiter ces informations, leur appliquer des mécanismes automatiques ou interactifs pour nous permettre de manipuler ces informations comme nous le souhaitons. Et ça aussi nous le savons tous !

Mais comment cela marche t'il ? Comment maîtriser tout cela ?


Nous aidons à découvrir deux volets de cet indispensable savoir ici: algorithmes + objets numériques.

Subir ou maîtriser le monde numérique

Du savoir compter au savoir calculer

Au début du 20ème siècle, avant que tout le monde puisse vraiment profiter de l'école, bien des gens en allant acheter leur pain devait tendre leur main pleine de pièces, pour que la boulangère ou le boulanger y prenne le prix du pain et y dépose la monnaie : ces gens ne savaient pas compter. Ils en avaient honte, et ils étaient à la merci du boulanger ! Alors on n’osait plus sortir acheter le pain, on y envoyait un môme, pour ne pas être humilié. Et on ne devenait jamais riche, pour sûr. Il valait mieux savoir compter pour vivre le 20ème siècle.

A l'aube de du 21ème siècle, bien des gens, en utilisant un ordinateur, sont dans la même situation ! C'est la faute à l'ordinateur qui "perd des données" (à moins que nous ne les ayons perdues dans l'ordinateur ?) qui "n'a rien compris" (comment une machine peut comprendre quoi que ce soit !) etc. Et on demande l'aide des enfants ... et nous voilà à la merci d'Internet ! Il faut maintenant comprendre comment un ordinateur calcule pour vivre dans ce siècle qui s'avance.

La révolution numérique est passée. Ce nouveau monde ne sera pas pire, pas forcément meilleur, mais il est en partie à réinventer. Nos enfants sont des natifs du numérique et ce que nous leur léguons ici, fait du monde qui est le leur quelque chose qui est "autre" : il faut leur donner les moyens d'apprendre à le découvrir et les moyens de réussir à le comprendre pour pouvoir se l'approprier.

Des «nolife» et des «lifenow»

Voilà : dans le monde d'aujourd'hui, il y a une différence entre ceux qui utilisent les ordinateurs et ceux qui maîtrisent leur fonctionnement. Ceux qui vont simplement pouvoir servir dans le monde demain et ceux qui vont contribuer à le créer. Dans tous les métiers du monde, il y a ceux qui se servent des ordinateurs (pour certains, en se demandant bien comment tout ça peut marcher) et ceux qui comprennent exactement comment ils marchent et qui peuvent alors aller plus loin. Il y a les journalistes qui savent juste recevoir ou envoyer leur article par courriel et les journalistes qui savent, eux, si le courriel qu'ils reçoivent est une manipulation, et comment l'image jointe peut être trafiquée. Il y a les musiciennes et musiciens qui savent juste enregistrer leur son et ceux qui savent toutes les couleurs et le relief qui peut être donné en plus à leur musique. Il y a ceux qui savent mettre du texte et des images sur un blog et ceux qui savent le rendre interactif et l'automatiser. Il y a des journalistes qui vont se faire virer, des musiciens qui ne seront pas plus écoutés que des milliers d'autres, et des blogs qui n'intéresseront pas : il y aura des "nolife". Et puis d'autres journalistes qui seront en pointe, des musiciens qui sortiront du lot, et des blogs dont le public va exploser: il y aura des "lifenow". Oh, les "nolife" pourront passer toutes les heures qu'ils veulent sur leurs jeux électroniques,  ils ne seront que des utilisateurs, les maîtres du jeux sont bien ceux qui programment le jeu. Les ``lifenow´´ sont ceux qui passerons juste quelques heures sur les ordinateurs pour ... et qui grâce à leur compréhension du monde numérique pourront mieux profiter de la vie réelle ! Les "nolife" fuiront les ordinateurs ou y seront scotchés. Les "lifenow" les utiliseront pour créer le monde de demain.

En offrant ici des éléments de cours d'Informatique, y compris pour les jeunes des lycées, nous aidons à faire en sorte que personne ne reste un "nolife" et que chacun puisse être un "lifenow".